Yakisugi

Le Yakisugi (焼き杉?, littéralement cèdre grillé ou cèdre brûlé) est une technique de protection du bois originaire du Japon. Elle s’obtient en brûlant profondément la surface d’une planche de bois. Le matériau ainsi obtenu est réputé plus résistant au feu, aux insectes et aux champignons. Cette technique est réutilisée par des architectes contemporains comme Terunobu Fujimori et a été proposée pour la construction du Guggenheim Helsinki1.

 

Origine

Le yakisugi est originaire du Japon. On estime qu’il s’est développé particulièrement à partir du XVIIIe siècle. À cette période, la paix règne sous le shogun des Tokugawa et le commerce intérieur se développe2. La mer intérieure de Seto et ses îles comme Naoshima, Seto et Setouchi deviennent rapidement un lieu de passage stratégique et prospère dans lequel se développent les constructions en yakisugi.

 

Les façades en yakisugi sont aujourd’hui encore très représentées dans ces îles. On en trouve également sur des maisons de thé et maisons traditionnelles (machiya) dans les vieux quartiers de Kyoto ou Nara.